Présence supposée de mercenaires au Sénégal : La police dément

Les violentes répressions de l’armée sénégalaise à l’endroit des manifestants contre la candidature d’Abdoulaye Wade qui ont occasionné des morts ont fait naitre des soupçons sur l’intégration de mercenaires dans les rangs de l’armée. Des accusations maintenues par l’opposition, et que la police balaye d’un revers de main.



Présence supposée de mercenaires au Sénégal : La police dément
Face à la répression policière notée lors de ces dernières manifestations contre la candidature du candidat des FAL 2012, l’opposition continue de soutenir que des mercenaires sont incorporés dans la police sénégalaise. Même si le candidat Macky Sall, par ailleurs ancien ministre de l’intérieur et qui avait donné en premier cette information confirme, en soulignant un comportement bizarre des forces de l’ordre, le colonel Alioune Ndiaye, porte-parole de la police récuse ces accusations.
 
Interpellé par la RFM, « c’est archi-faux », s’est défendu le colonel Ndiaye, en soutenant qu’« il est impossible que des corps étrangers puissent intégrer la police et la police sénégalaise est une institution organisée et hiérarchisée ».
 
Toutefois, cette question de recrutement continue d’alimenter les débats aussi bien dans le camp de l’opposition que dans celui de la mouvance présidentielle, car le porte-parole du président de la République, au cours d’un point de presse ce lundi, a fait état d’un recrutement de 200 anciens militaires et d’un ancien colonel de la part d’un  leader de l’opposition qu’il n’a pas nommé.
 
 
 


Mardi 21 Février 2012 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter