Présidence : Shut, ça case

Défénestrés du gouvernement après leurs défaites lors des dernières locales, Mor Ngom, Benoît Sambou et Abdou Aziz Mbaye retrouvent des postes. Ils sont recasés au Palais de la République. Au moment où Anta Sarr, ancien ministre de la Femme et de la Famille trône à l’administration de la Délégation Générale à la Solidarité Nationale (DGSN). Elle remplace Mansour Faye rappelé aux fonctions de ministre de l’Assainissement et de l’Hydraulique.



C’est effectif. Retour en force des bannis du dernier remaniement ministériel. Les décrets sont signés le Président de la République, Macky Sall qui recase Anta Sarr, Mor Ngom, Benoît Sambou et Abdoul Aziz Mbaye, respectivement en charge de la de la Femme et de la Famille, l’Environnement, la Jeunesse et la Culture dans l’attelage d’Aminata Touré emportée par les locales et remplacée par Mahammed Dionne.

 
Cette dernière dite la « dame de fer », pas encore fixée sur son sort, ce n’est plus le cas des ministres précités. A la faveur des décrets n°2014-948, 2014-949 et 2014-950 en date du 1er août 2014, ils sont nommés au poste de ministre conseiller personnel du Président de la République. Une nouvelle appellation car « un cran au dessus de ministre conseiller », explique un très proche collaborateur de Macky Sall.

 
En ce qui concerne Anta Sarr, livre "l'Observateur", remplacée au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance par Mariama Sarr, celle-là même avec qui elle avait effectué la passation de services sous Aminata Touré en septembre 2013, le point de chute n’est autre que la DGSN. Par le décret n° 2014-951, la malheureuse candidate à la mairie de Sicap Liberté qui n’a pas échappé à la razzia de la coalition « Tawaxu Dakar » de Khalifa Sall, prend le fauteuil de Mansour Faye, le beau-frère du président Sall, dans le gouvernement de Mahammed Dionne. 


Vendredi 8 Août 2014 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter