Présidence de l’Assemblée nationale : Niasse avait presque abdiqué

Moustapha Niasse a failli renoncer à son mandat de député. N’eut été l’intervention du chef de l’Etat, Macky Sall, le leader de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) qui n’en pouvait plus des assauts de son camarade de Benno Bokk Yaakaar (BBY), Moustapha Cissé Lô, allait désister.



Présidence de l’Assemblée nationale : Niasse avait presque abdiqué
La famille biologique tout comme celle politique de Moustapha Niasse, ont souffert des sorties virulentes de l’ex ministre conseiller Moustapha Cissé Lô. En effet, certains des proches du leader de l’AFP soufflent à nos confrères de « L’observateur » que leur patron avait mûri la décision de renoncer même à son mandat de député pour montrer qu’il est loin d’être obnubilé par le poste de président de l’Assemblée nationale.
 
« Tout était calé, Niasse s’apprêtait même à poser un acte allant dans ce sens », renseigne un de ses fidèles. Toutefois, l’intervention du président de la République, Macky Sall a empêché la bouderie de Moustapha Niasse du perchoir. « Je ferai le tout pour que tu sois le président de l’Assemblée nationale », a promis Macky Sall qui a reçu Niasse en audience avant de s’envoler pour Addis-Abeba.
 
Une promesse qui sera suivie quelques heures plus tard de l’annonce du limogeage du responsable apériste de Mbacké par le chef de l’Etat.
 
 
 


Mercredi 18 Juillet 2012 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter