Président, nos compatriotes vous appellent au secours depuis la Lybie et la Côte d’Ivoire



Président, nos compatriotes vous appellent au secours depuis la Lybie et la Côte d’Ivoire
Depuis bientôt un mois, nos compatriotes sénégalais vivant en Lybie interpellent l’Etat du Sénégal pour retourner au pays. Leur désarroi est à son paroxysme avec les bombardements de la coalition internationale. Il est temps pour l’Etat d’entendre les cris de ces derniers. Il s’y ajoute qu’en Côte d’Ivoire la situation est de plus en plus inquiétante. Et nos ressortissants lancent aussi un appel pressant pour un retour au Sénégal. Au moment où la mouvance présidentielle fêtait le 19 mars en dépensant de l’argent pour convoyer des militants alimentaires des quatre coins du Sénégal, ces compatriotes étaient en train de vivre le calvaire à l’intérieur de leur ambassade en Lybie. Nous demandons à l’Etat du Sénégal, et au premier plan, le Président de la République, d’avoir la même diligence que lorsqu’il s’est agi de la styliste Mame FAGUEYE. Qu’il envoie d’urgence un avion les récupérer !

Une autre préoccupation : Président, raisonnez vos services qui ont aujourd’hui entre leurs mains des enfants de ce pays sous le prétexte qu’ils fomentaient un coup d’Etat ! Le 19 mars s’est bien passé et c’est la victoire de la démocratie. Alors, il ne sert à rien de se refugier derrière ce genre de démarche archaïque qui date des années soixante pour sauver la face ou chercher à intimider le peuple. C’est notre avis. Nous sommes au troisième millénaire. Quels que soient ce que l’on peut reprocher à WADE, nous pensons qu’il n’est pas encore Mobutu ou Sékou Touré qui faisaient ce genre de choses pour obliger les accusés à signer des aveux ridicules sous la torture comme ce fut le cas en Guinée avec Diallo Telly. C’est un jeune Labarana Diallo qui a été utilisé sous la contrainte pour conforter l’accusation fallacieuse de Sékou Touré contre ce dernier. Pourquoi le ministre de la justice s’est-il substitué au procureur pour proférer de telles accusations ? Nous osons croire que WADE va réagir rapidement pour étouffer dans l’œuf ce dossier grotesque, cette comédie insensée. C’est notre avis.
De la même façon, nous souhaitons l’arrêt de la violence dans la scène politique. Le peuple sénégalais est mûr et il l’a démontré le 19 mars. Donc, l’exercice de la démocratie oblige chacun à faire-valoir ses arguments et le 26 février 2012, le peuple souverain tranchera. Les attaques contre l’APR YAKAAR ou contre d’autres acteurs politiques n’ont pas de sens. Rien ne pourra empêcher le peuple d’exercer son droit de choisir ses dirigeants en 2012. La décision de ne pas s’opposer aux marches programmées le 19 mars était d’une très grande sagesse. C’est ce qui doit être la règle et non l’exception conformément à la Constitution de notre pays.

Le Président doit continuer dans cette logique et éviter que des gens de mauvaise foi l’embarquent dans des actes insensés qui militent à ternir davantage son image et celle du pays à la face du monde. Rien n’est éternel sur cette terre. Président, accomplissez ce qui reste de votre mission régalienne de façon démocratique afin de sortir par une porte honorable ! Arrêtez votre discours de politique politicienne, personne n’est dupe. Travaillez pour arrêter les dérives de votre camp ! Occupez-vous des difficultés du peuple !

Enfin, nous saluons les mobilisations organisées par Benno Siggil Sénégal, Sidy Lamine Niass, le mouvement « Y en a marre »… tout en attirant dore-et-déjà leur attention sur les multiples pièges et tentations qui pourraient survenir ; que ceux qui mobilisent le peuple dans des combats dits citoyens ou politique dans le sens noble du terme cessent de trahir l’espoir de ce dernier par des voltefaces et autres retournements de vestes sournois guidés par leurs intérêts crypto personnels. Le peuple ne mérite pas cela.

Nous réitérons notre appel : Président, répondez à l’appel de nos compatriotes en Lybie et en Côte d’Ivoire pour un retour rapide et paisible chez eux!


Tafsir Ndické DIEYE Auteur de polars et de poésie

Mardi 22 Mars 2011 - 17:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter