Présidentielle 2012: les candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille

Dès ce vendredi 20 avril à minuit, les dix candidats à la présidentielle française ne pourront plus s'exprimer. La campagne officielle sera terminée. Dimanche, ce sera aux électeurs de parler. En attendant leur choix, les candidats profitent des dernières heures de campagne pour convaincre les indécis et les abstentionnistes.



Présidentielle 2012: les candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille
Il s'agit de convaincre, de convaincre encore et toujours jusqu'à la dernière minute, c'est- à-dire jusqu'à 23h59 heure de Paris ce vendredi 20 avril au soir. Après, il sera trop tard puisque toute parole politique est interdite jusqu'à dimanche soir 20 heures.
Pour cette dernière journée, les candidats sont sur le terrain. Nicolas Sarkozy finit son parcours de deux mois et demi à Nice par une dernière réunion publique. François Hollande lui, s'en va à Charleville-Mézières, la ville natale d'Arthur Rimbaud. François Bayrou sera à Annecy. Quant à Marine Le Pen, elle finit son parcours chez elle en Bretagne, mais à l'intérieur des terres pour visiter une exploitation laitière bio.
Le but, pour tous, c'est évidemment d'aller chercher les abstentionnistes et les indécis. Ils seraient plus nombreux que les fois précédentes. Selon certaines études, un quart des inscrits pourraient faire l'économie du déplacement et un quart des électeurs ne seraient pas encore sûrs de leur choix.
Une campagne longue et intense
Pour faire un premier vrai bilan, il faudra attendre dimanche soir et les résultats du premier tour. Mais on peut d'ores et déjà regarder cette campagne dans le rétroviseur. La question de l'intérêt de la campagne a été posée à de nombreuses reprises dans les sondages pour des résultats que l'on qualifiera au minimum de mitigés.
Ce que l'on peut dire, c'est qu'elle a été longue et intense, avec la primaire socialiste qui a retenu l'attention de manière assez intensive très tôt, avec aussi l'affaire du Sofitel de New York. Ce qui est sûr aussi, c'est qu'avec les chaînes d'information en continu et avec les réseaux sociaux, cela aura été la première campagne en direct et en intégralité, et que cela change sans doute la nature du débat et sa perception, pour des conséquences que l'on ne connaît pas encore.
Derniers sondages
Ce vendredi 20 avril est également le dernier jour où les sondages peuvent être publiés. Quatre études sont sorties depuis hier. Et les résultats sont contradictoires. Pour la première place, Ipsos et BVA donnent François Hollande en hausse et en tête avec 29% à 30% des intentions de vote devant Nicolas Sarkozy en baisse avec 25,5 à 26,5 %.
Mais attention car LH2 et la Sofrès les donnent à quasi égalité entre 27 et 26,5%. Pour la troisième place, c'est extrêmement serré entre Marine Le Pen -entre 14 et 17%, en hausse dans trois études et stable dans la quatrième-, et Jean-Luc Mélenchon entre 13 et 15% en hausse dans deux études et en baisse dans deux autres. François Bayrou est toujours 5e autour de 10%.


RFI


Vendredi 20 Avril 2012 - 16:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter