Présidentielle américaine: Trump et Clinton font le service après-vente du débat

Deux jours après le débat de dimanche, l’onde de choc continue de se propager. Donald Trump et Hillary Clinton étaient en meeting dès lundi 10 octobre, chacun assurant le service après-vente du face à face agressif de St Louis.



Donald Trump a des comptes à régler, pas avec les démocrates mais avec son propre parti. Ayant appris les consignes données aux élus par le président de la chambre qui ne fera plus campagne pour lui, le candidat a exprimé sa colère sur internet.
 
Fustigeant « les traitres qui seront punis », Donald Trump a conseillé à Paul Ryan de « s’occuper du budget ou de l’immigration, au lieu de tirer sur le candidat investi. » Le milliardaire en meeting a ensuite repris ses attaques préférées contre Hillary Clinton : « Comme je l’ai dit l’autre soir, elle a le cœur plein de haine. Elle veut diviser l’Amérique ! La seule chose qui marche pour elle ce sont les médias. Si elle n’avait pas les médias, elle n’aurait aucune chance… »
 
Les soutiens affluent pour Clinton
 
Hillary Clinton, stoïque dimanche sous le feu des attaques, engrange les soutiens. Menacée de prison par Donald Trump lors du débat, la candidate n’a pas eu besoin de s’offusquer. D’autres, démocrates et républicains l’ont fait à sa place, rappelant à Donald Trump qu’il est candidat dans une démocratie, et pas dans un pays ou le perdant fini les menottes aux poignets. Hillary Clinton a consacré son meeting dans le Michigan à courtiser les républicains, de plus en plus nombreux, qui sont tentés de franchir le pas et de voter démocrate.
 
Hillary Clinton capitalise sur son calme et le soutien reçu de républicains de plus en plus nombreux : « Est-ce que vous avez tous vu le débat l’autre soir ? Je pense que vous n’avez jamais assisté à un débat comme ça auparavant… Les différences entre mon adversaire et moi sont extrêmement claires. Et pour paraphraser mon amie Michelle Obama, l’un d’entre nous est descendu bien bas, et l’autre est monté très haut ! »


Source: Rfi.fr

RFI

Mardi 11 Octobre 2016 - 07:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter