Présidentielle au Burkina: la liste provisoire des candidats publiée

Le Conseil constitutionnel du Burkina Faso a publié samedi 29 août la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 11 octobre, excluant le candidat du parti du président déchu Blaise Compaoré, a-t-on appris de source officielle. Au total, sur 22 candidats enregistrés, six ont été recalés par le Conseil constitutionnel: la liste provisoire fait donc état de 16 candidats avec quelques surprises.



Sur cette liste provisoire des candidats pour la présidentielle d'octobre prochain, on note la présence de Ram Ouedraogo, du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso, un ancien soutien de Blaise Compaoré ; de Ablassé Ouedraogo  du Faso Autrement ; Benewende Sankara, le candidat sankariste ; Zéphirin Diabré  de l'Union pour le progrès et le changement ; Roch Marc Christian Kaboré  du Mouvement du peuple pour le progrès, Tahirou Barry du Parti pour la renaissance nationale et le jeune Adama Kanazoé, de l'Alliance des jeunes pour l'indépendance et la république.

Deux anciens ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré figurent également sur cette liste. Il y a le général Djirill Bassolé, ex-ministre des Affaires étrangères, qui se présente comme un candidat indépendant et le colonel Yacouba Ouedraogo, ancien ministre des Sports et Loisirs, qui porte les couleurs de l'Union pour un Burkina nouveau.

Deux candidats inéligibles disqualifiés

Saran Sérémé  du Parti pour le développement et le changement et Françoise Toé sont les deux femmes parmi les seize candidats provisoires. Subissant les conséquences de leur inéligibilité aux législatives, Eddie Komboigo  du Congrès pour la démocratie et le progrès, etGilbert Noël Ouedraogo  de l’ADF/RDA sont en revanche disqualifiés pour la présidentielle.

 

Le Conseil constitutionnel a recalé quatre autres candidats pour non-versement de la caution de 25 millions de francs CFA, et de documents manquants à certains dossiers. Toute personne ayant déposé un dossier de candidature peut formuler un recours contre cette liste de seize candidats au plus tard le 6 septembre.


Rfi

Dimanche 30 Août 2015 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter