Présidentielle au Mali: taux de participation « autour de 50% »



Présidentielle au Mali: taux de participation « autour de 50% »

Le taux de participation au premier tour de la présidentielle de dimanche au Mali tourne « autour de 50% », a déclaré lundi Louis Michel, chef de la mission d’observation de l’Union européenne (UE) qui a estimé que ce scrutin s’était déroulé dans « d’excellentes conditions ».

« Il y a eu une mobilisation particulièrement importante de la population, autour de 50%, d’après de premières estimations qu’on nous a rapportées », a dit M. Michel lors d’un point de presse à Bamako, en rappelant que les taux aux derniers scrutins présidentiels n’avaient jamais dépassé 38%.

« Il y a eu un réel engouement de la population qui a pris conscience de l’enjeu et de l’importance de son vote », a-il ajouté.

Selon lui, le scrutin, « paisible » et marqué par une « transparence assez remarquable », s’est déroulé dans « d’excellentes conditions ».

C’est d’autant plus notable, selon Louis Michel, « compte tenu de la situation particulière du Mali » qui sort de dix-huit mois de crise politique et militaire marquée par une offensive de rebelles touareg, un coup d’Etat, l’occupation d’une partie de son territoire par des groupes jihadistes et une intervention armée étrangère pour les en chasser.

Ancien ministre belge des Affaires étrangères et ex-commissaire européen au développement qui connaît très bien l’Afrique, Louis Michel a affirmé qu’il n’y avait pas eu dimanche d’incident « que l’on peut qualifier de majeur » pouvant « fragiliser la crédibilité et la légitimité du résultat ».

Avant ce premier tour, « nous avions tous un peu peur que ça puisse déraper, on est rassurés », a-t-il reconnu.

« Chapeau bas aux Maliens pour ce qu’ils ont réalisé hier » dimanche, a lancé M. Michel en parlant d’une « première étape réussie vers le retour au renouveau démocratique » au Mali.


Dépêche

Lundi 29 Juillet 2013 - 16:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter