Présidentielle au Tchad: Idriss Déby réélu, selon les résultats provisoires

Au Tchad, les résultats provisoires de l'élection présidentielle du 10 avril sont tombés. Le président sortant Idriss Déby Itno est réélu au premier tour avec 61,56% des suffrages exprimés. La participation s’élève à 76,11%.



Présidentielle au Tchad: Idriss Déby réélu, selon les résultats provisoires
Laoukein Kourayo Médard est sans doute la révélation de ce scrutin. Le maire de Moundou a effectué, au-delà de la deuxième ville du pays, une percée dans tout le sud du Tchad, arrivant en troisième position avec 10,69% des voix.

Le chef de file de l’opposition Saleh Kebzabo conforte sa place de principal opposant au chef de l’Etat en opérant un raz-de-marée dans les deux régions du sud-ouest, son bastion. Il obtient 12,80% des suffrages et reste la deuxième force politique du pays.
Idriss Deby : 2 millions 693 mille 62 voix soit 61,56 %

La Céni annonce les résultats officiels et encore provisoires de l'élection présidentielle
Bien que réélu dès le premier tour, Idriss Déby recule en termes de pourcentages. En 2011, le chef de l’Etat avait été réélu à plus de 88% des voix. Cette fois-ci, il est à 61,56%.

L’ancien Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, qui a rompu avec le parti au pouvoir il y a un peu plus d’un an, récolte plus de 5%. Le galop d’essai pour les candidats Malloum Yoboide, Brice Guedmbaye Mbaimon et Clément Djimet Bagaou - tous âgés de moins de 45 ans - se termine à un peu plus de 1%. Le reste des candidats, parmi lesquels l’ancien Premier ministre Kassiré Coumakoye, se retrouvent à moins de 1%.

Les partisans du président candidat attendaient le résultat du scrutin depuis plusieurs jours et sur la place de la Nation un podium avait été dressé. Le chef de l'Etat a fait une brève apparition et a pris la parole pour remercier l'assistance. « C'est votre victoire » a lancé Idriss Deby à ses partisans. Sur la place et dans les bureaux de soutien au président-candidat dans les quartiers de la capitale tchadienne, la musique et les rafales d'armes automatiques ont résonné jusqu'au bout de la nuit.
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 22 Avril 2016 - 07:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter