Présidentielle de 2017 : Les jeunes socialistes exigent la démission de Macky Sall.

Malgré les nombreux rappels à l’ordre lancés par la direction de leur parti, le débat sur la réduction du mandat du président de la République continue d’alimenter les conversations au niveau des instances des jeunes. Et dans ce tempo, le Forum des jeunes socialistes n’est pas en reste, lui qui exige la démission de Macky Sall n 2017 pour permettre la tenue des élections à cette date, comme il l’avait promis.



Présidentielle de 2017 : Les jeunes socialistes exigent la démission de Macky Sall.
Malgré les nombreux rappels à l’ordre lancés par la direction de leur parti, le débat sur la réduction du mandat du président de la République continue d’alimenter les conversations au niveau des instances des jeunes. Et dans ce tempo, le Forum des jeunes socialistes n’est pas en reste, lui qui exige la démission de Macky Sall n 2017 pour permettre la tenue des élections à cette date, comme il l’avait promis.

«Le fait de réduire l’article 27 de ma Constitution permet-il juridiquement au Président élu en 2012 de réduire son mandat ?», s’est interrogé Abdoulaye Gallo Diao, le coordonnateur du Forum des jeunes socialistes. Il se prononçait sur la réduction u mandat du Chef de l’Etat lors de leur conférence de presse hier. Et de poursuivre : «Quelle que soit la situation, ce qui importe c’est d’éviter qu’il soit un président dangereux pour la stabilité et la sacralité de nos institutions».

Selon lui, la meilleure façon d’éviter ces cas de figure est que : «le moment venu, que le président de la République démissionne. En faisant cela, il va libérer ceux qui sont pour le maintien du mandat de 7 ans et ceux qui sont pour sa réduction à 5 ans ».

Les jeunes camarades d’Ousmane Tanor  Dieng se sont aussi prononcés sur la situation de Benno Bokk Yaakaar : «Aujourd’hui, après trois ans de compagnonnage au sein de Bby, il est temps de s’arrêter et de faire une évaluation. En faisant cette évaluation, nous devons poser et cerner les véritables enjeux pour tracer les lignes qui s’imposent. Le premier enjeu fondamental de ce débat qui intéresse le peuple sénégalais, c’est la réforme institutionnelle».

Le Forum des jeunes socialistes a aussi mis en garde contre les risques d’une candidature unique : «Une candidature unique peut ne pas arranger le président Macky Sall dans la mesure où nous prenons toutes les forces dont dispose la coalition et nous le mettons derrière un seul candidat. S’il y a ballotage, cela donne de réelles chances au candidat de l’opposition le mieux placé et ce dernier peut même remporter l'élection présidentielle si nous tenons compte du syndrome Diouf-Wade ou Wade-Macky», a conclu M. Diao.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 9 Juillet 2015 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter