Présidentielle de 2017 : Malick Gackou investi pas des jeunes de la banlieue.

S’il se présente à la prochaine élection présidentielle, Malick Gackou peut compter sur des Associations de jeunes de la banlieue. En effet, c’est ce qu’ont déclaré les animateurs du Club de réflexion et de prospective «Banlieuscopie 2020», qui invitent l’ex numéro 2 de l’Alliance des forces de progrès (Afp) à déclarer sa candidature à la prochaine échéance électorale.



Présidentielle de 2017 : Malick Gackou investi pas des jeunes de la banlieue.
 «Nous invitons Malick Gackou à assumer cette responsabilité et à se présenter à l’élection présidentielle à venir pour une alternance générationnelle». Cette déclaration émane des membres du Club de réflexion et prospective «Banlieuscopie 2020». En effet c’est via un communiqué que ce club, composé d’associations sportives et culturelles, d’artisans entre autres a porté son choix sur l’ancien président de l’ex Conseil régional de Dakar.

Selon les signataires du communiqué, ils ont porté leur choix sur l’ex bras droit de Moustapha Niasse parce qu’il est à même de régler les problèmes dont souffre la banlieue : «Qu’il s’agisse de l’isolement des banlieues, du déclin de la citoyenneté, de l’effritement des solidarités de l’échec du système scolaire, de la pauvreté et de la paupérisation de nos cités, de Wakhinane Nimzatt à Yeumbeul, de Dalifort à Guinaw Rail, de Keur Massar à Thiaroye-Sur-M, les propositions et initiatives ne manquent pas. Ce qui fait défaut c’est de ne pas avoir fait une priorité politique décisive pour l’avenir du vivre ensemble. La création du Grand parti (Gp) donne l’occasion d’affirmer ces propositions avec plus de force encore», ont-ils indiqué.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 27 Mai 2015 - 11:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter