Présidentielle française: Hollande sème des graines pour 2017

Il se livre sur son quinquennat, le chômage, les attentats, l'affaire Leonarda, Valérie Trierweiler, 2017... François Hollande s'est confié à deux journalistes, Karim Rissouli et Antonin André, dans un livre qui vient de sortir en France, Conversations privées avec le président (Albin Michel). Des confidences bien maîtrisées qui lui permettent d'afficher ses ambitions sans qu'on puisse lui reprocher de sortir de son rôle présidentiel.



Présidentielle française: Hollande sème des graines pour 2017
Nicolas Sarkozy avait attendu trois ans et demi après son départ de l'Elysée pour faire son inventaire. François Hollande, lui, a déjà commencé. Au début du mois, il discute avec la presse dans l'avion qui le ramène des Jeux olympiques au Brésil. Et maintenant, dans ce livre écrit par deux journalistes politiques.
A chaque fois, c'est du « off », mais les confidences du président sont évidemment pesées et sous-pesées. François Hollande connaît les médias et sait s'en servir.

A travers ces « fausses confidences », on découvre un président à la fois transparent - sur le chômage, mais aussi cynique et calculateur, comme sur la déchéance de nationalité.

Recadrage

L'exercice lui permet de recadrer ses ministres, lorsqu'il critique un Manuel Valls « victime de sa communication » ou se moque d'un Emmanuel Macron, « objet médiatique ».

Il en profite surtout pour se libérer de sa promesse d'inverser la courbe du chômage : il est persuadé que c'est sur les valeurs et la sécurité que se jouera la présidentielle et pas seulement sur l'économie. Manière d'évacuer par avance les critiques.

Angle d'attaque

François Hollande affiche enfin son angle d'attaque pour 2017, « être capable d'apparaître comme nouveau aux yeux des électeurs ». Pas encore candidat mais déjà en campagne, il va tenter de remettre au goût du jour son slogan : « Le changement, c'est encore moi ».

François Hollande ne devrait se déclarer candidat qu'en décembre 2016. Lundi prochain, il retrouvera son gouvernement à l'Elysée pour le conseil des ministres de la rentrée.


rfi.fr

Ousmane Demba Kane

Vendredi 19 Août 2016 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter