Présidentielle malgache: Robinson Jean Louis repart en campagne pour le second tour

La campagne électorale malgache pour le second tour de la présidentielle a débuté le 29 novembre.Les deux candidats qui s’affronteront le 20 décembre, ont commencé cette campagne dans les districts acquis à leur cause. Hery Rajaonarimampianina, le candidat soutenu par Andry Rajoelina était en province dans la région de Fianarantsoa. Robinson Jean Louis, soutenu par Marc Ravalomanana, est resté, lui, à Antananarivo la capitale, où il a remporté près de 40 % des suffrages au premier tour.



Jean Louis Robinson, lors d'une conférence de presse le 15 septembre à Antananarivo avec les chefs de la mouvance Ravalomanana. RFI/Marie Audran
Jean Louis Robinson, lors d'une conférence de presse le 15 septembre à Antananarivo avec les chefs de la mouvance Ravalomanana. RFI/Marie Audran

Robinson Jean Louis est au micro, Lalao Ravalomanana, l’épouse de l’ancien président est à ses côtés. Le duo repart en campagne. Et c’est dans l’enceinte du Magro que le coup d’envoi est donné, lieu de rassemblement des plus fidèles partisans de Marc Ravalomanana.

« On a commencé le premier tour ici. On a célébré ce lieu symbolique par une cérémonie religieuse avant de parcourir tous les arrondissements d’Antananarivo. Là aussi, au deuxième tour, on a fait la même chose », déclare Robinson Jean Louis.Comme pour le premier tour, le candidat s’appuie sur le couple Ravalomanana. Pendant le meeting, l’ancien président en exil intervient par téléphone pour motiver ses troupes. Mais cela n’empêche pas Robinson Jean Louis de s’allier avec une des figures de la transition.

« Camille Vital me soutient, dit-il. J’ai la confirmation. Il doit faire l’annonce là, seulement cet après-midi».
 

Quelques heures plus tard en effet, le général Camille Vital officialise ce soutien à la télévision. Le symbole est fort : il a été le Premier ministre d’Andry Rajoelina de 2009 à 2011. Au premier tour de la présidentielle, il est arrivé cinquième, avec un peu moins de 7% des voix.
 

Par ailleurs, l’adversaire de Robinson Jean Louis, Hery Rajaonarimampianina était en province hier pour la première journée de campagne. Il sera ce samedi dans la capitale Antananarivo.

Source : Rfi.fr


Dépéche

Samedi 30 Novembre 2013 - 12:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter