Présidentielle malgache: affluence au rendez-vous pour l’ouverture des bureaux de vote

Journée cruciale, ce vendredi 20 décembre 2013 à Madagascar, où les électeurs sont appelés aux urnes pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Ce deuxième tour oppose Robinson Jean-Louis à Hery Rajaonarimampianina. Le premier est soutenu par l’ancien président Marc Ravalomanana et le second par le président de transition Andry Rajoelina. A Antananarivo, les bureaux de vote ont ouvert à 6 heures, heure locale. Et l’affluence semble plus importante qu’au premier tour.



Une file d'attente devant un bureau de vote d'Antananarivo, ce vendredi 20 décembre 2013. REUTERS/Thomas Mukoya
Une file d'attente devant un bureau de vote d'Antananarivo, ce vendredi 20 décembre 2013. REUTERS/Thomas Mukoya

Dans les bureaux de vote visités, il y avait un peu plus d’affluence qu’au premier tour. Ce sont des électeurs motivés, désireux de pouvoir s’exprimer après cinq ans de crise et qui espèrent que le pays sortira de l’ornière grâce à cette élection.
 

Dans certains quartiers, il y a de longues files d’attente. Il faut dire que dans chaque bureau, les électeurs votent deux fois, pour les législatives et la présidentielle. Avec une trentaine de candidats dans certaines circonscriptions pour les législatives, les électeurs mettent plus de temps dans l’isoloir pour trouver le candidat de leur choix. Mais, de manière générale, les gens patientent et tout se passe dans le calme jusqu’à maintenant.


 


Les Malgaches sont appelés aux urnes pour un double scrutin : une présidentielle et des législatives. REUTERS/Thomas Mukoya
Les Malgaches sont appelés aux urnes pour un double scrutin : une présidentielle et des législatives. REUTERS/Thomas Mukoya

Incidents au premier tour
 

Car il y avait bien eu des incidents au premier tour, de nombreuses réclamations notamment, concernant essentiellement la liste électorale : 10 % du corps électoral n’était pas inscrit, selon la Cénit. Cela correspond à environ 800 000 personnes.

Et la Commission électorale indépendante a essayé de corriger les défauts pour ce deuxième jour de vote : une liste complémentaire a été établie selon certains critères. Seulement elle ne comporte que 140 000 noms. Il reste encore des électeurs qui sont venus ce matin en espérant voter et qui sont repartis bredouilles.
 

La Cénit a aussi fait des efforts pour faciliter la fluidité dans les grands bureaux de vote. Le personnel qui accueille les électeurs et vérifie les noms sur la liste a été renforcé.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Vendredi 20 Décembre 2013 - 10:49




1.Posté par Ady gasy ("à la malagasy") le 26/12/2013 13:54 (depuis mobile)
pt de vue citoyen http://www.zinfos974.com/Deuxieme-tour-de-la-presidentielle-malgache-La-CENIT-entre-deux-feux_a65767.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter