Presse sénégalaise/ Presse étrangère : le rachat de la Présidence après le péché?



Presse sénégalaise/ Presse étrangère : le rachat de la Présidence après le péché?
La Présidence de la République veut-elle réparer son péché? En tout cas, elle semble déterminée à revoir sa copie en ce qui concerne ses relations avec la presse étrangère qu’elle décide de ne plus arroser de pubs et autres avantages sous forme de cahiers, au détriment de la presse locale. Dans les colonnes de « L’as », le responsable de la communication de la Présidence, Souleymane Jules Diop révèle même avoir « éconduit » deux consœurs qui étaient venues proposer des cahiers spéciaux sur le Sénégal.
 
Par ailleurs, le Port Autonome de Dakar (PAD) emboîte le pas au Palais en voyant son directeur général dire niet à des confrères étrangers qui voulaient lui proposer une plus grande visibilité. « Je préfère travailler avec la presse de mon pays », a tout bonnement servi Dr Cheikh Kanté.
 
La sortie en juin dernier de Macky Sall sur BBC pour évoquer la situation au Mali et celle récente de son premier ministre, Aminata Touré sur RFI pour faire part du report des élections locales avaient suscité l’ire de la presse nationale qui soulignait un « complexe » de nos dirigeants.


Lundi 21 Octobre 2013 - 12:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter