Prévention contre Ebola-LSS : Une mission de l’OMS évalue le corridor humanitaire



Une mission de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) accompagnée d’experts du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies d’Atlanta aux États-Unis, des agents du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, a visité ce mercredi 15 octobre 2014 l’Aéroport International Léopold Sédar Senghor et les installations du corridor humanitaire sur la base militaire de Ouakam. Cette activité, selon le communiqué de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS), parvenu à Pressafrik.com, entre dans le cadre d’un atelier d’évaluation et d’élaboration du Plan d’Action du Règlement Sanitaire International (RSI) au Sénégal avec une application aux portes d’entrée (frontière terrestre, ports et aéroports). 


Le RSI est considéré par l’OMS comme un outil essentiel dans l’harmonisation des mesures de prévention et de contrôle de la menace tant au niveau national que régional et international. A la fin de la visite de l’aéroport de Dakar, la mission a fait un compte rendu au Directeur Général des ADS. Même si le Règlement Sanitaire International (RSI) concerne toutes les maladies (poliomyélite, rougeole, choléra, fièvre hémorragique Crimée Congo, fièvre de la Vallée du Rift, méningite…), il faut souligner que c’est la fièvre hémorragique à virus Ebola qui a préoccupé davantage les autorités sanitaires, leurs partenaires et les autorités  aéroportuaires. Dans ce cadre, l’OMS  s’est félicitée de tous les efforts fournis par les ADS pour la prévention contre Ebola avec l’achat d’équipements et la mobilisation des ressources humaines nécessaires. 


Le chef de la mission a soutenu que le travail à l’aéroport de Dakar sera pris comme un exemple en Afrique surtout en Afrique de l’Ouest. Le Directeur Général des ADS s’est engagé à rencontrer tous les responsables de la plate forme pour une application des recommandations du Règlement Sanitaire International (RSI).


Vendredi 17 Octobre 2014 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter