Prévention des conflits en Afrique: la presse ouest africaine bonne élève

« Une avancée énorme » de la presse en Afrique de l’Ouest dans la consolidation de la paix et de la prévention des conflits. Voilà le bilan qui découle de l’évaluation de l’implication des médias dans la consolidation de la paix, la prévention des conflits et les droits de l’Homme en Afrique de l’Ouest. Avec son rôle de facilitateur dans les conflits en Afrique, Gorée Institute, espace de réflexion et d’analyses des professionnels des médias de 15 pays de la CEDEAO du 25 au 26 octobre 2013, retient par la voix de son directeur exécutif, Doudou Dia, « une avancée énorme » des médias en Afrique occidentale par rapport aux conflits qui secouent le continent.



Prévention des conflits en Afrique: la presse ouest africaine bonne élève
Comparativement à d’autres pays, il y a de quoi se réjouir du rôle des médias ouest-africains en ce qui concerne le traitement de l’information relative aux conflits dans le continent africain. A en croire le directeur de l’Institut panafricain très actif dans la résolution des conflits, la situation au Burundi, en Centrafrique et au Rwanda « n’est pas comparable » à celle de l’Afrique occidentale. Doudou Dia souligne « la forte instrumentalisation » des médias dans ces pays où dit-il, la radio est un vecteur puissant soit de l’approfondissement de la démocratie, soit de manipulation des masses.
 
Cette « avancée » notée dans les médias ouest-africains n’empêche toutefois pas de noter une « bipolarisation » des médias privés ou indépendants, d’où la nécessité pour M. Dia d’une mise en place d’un système de régulation qui permettra à tous les médias de jouer leur rôle d’impartialité dans leur travail quotidien. Par ailleurs, là où le bas blesse, regrette-t-il, c’est la consécration entière des éditoriaux à la politique au détriment des questions beaucoup plus importantes comme la sécurité humaine, l’instabilité des institutions, la prévention des conflits, etc.


Samedi 26 Octobre 2013 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter