Prière du vendredi mouvementée à Pikine: des disciples mourides s’insurgent contre les sermons de l’imam jugés blasphématoires



Prière du vendredi mouvementée à Pikine: des disciples mourides s’insurgent contre les sermons de l’imam jugés blasphématoires
Les fidèles musulmans de la ville de Pikine ont assisté hier vendredi à une prière hebdomadaire à la mosquée de la rue 10 sur la route des Niayes. Une prière du vendredi, très mouvementée suite à des mouvements de foules de fidèles mourides pour s’insurger contre les prêches de l’imam Cheikh Tidiane Diop, des sermons jugés blasphématoires par ces derniers.
 
Selon le quotidien dakarois Observateur « les fidèles mourides ont voulu s’en prendre à l’imam Cheikh Tidiane Diop pour  tenter de le lyncher. Ces derniers l’accusent d’avoir tenu des propos jugés blasphématoires. Ce qui a failli empêcher la prière du vendredi ».
 
Des accusations balayées par l’imam Diop qui soutient qu’on lui prête des propos qu’il n’a pas tenus « On me prête des propos que j’ai pas tenus. Ces individus sont manipulés par des individus encagoulés et je l’ai identifiés et qu’ils sachent que je suis  nullement ébranlé par leurs agissements », assène l’imam Diop.   
 


Samedi 17 Décembre 2016 - 09:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter