Priés de quitter les lieux : les mécaniciens de Ouest foire se braquent et menacent.

Les mécaniciens installés le long du mur de l’aéroport affichent leur incompréhension face à la presse. En effet, ces derniers, un an après leur déguerpissement du site jouxtant le stade Léopold Sédar Senghor qu’ils occupaient, se voient prier de déménager de leur nouveaux lieux de travail sis à Ouest foire, ce malgré le contrat de location d’un an qu’ils avaient signé avec le propriétaire.



Le Regroupement des vrais artisans de l’automobile du Sénégal (Revaas), est dans tous ses états. En effet, après le déguerpissement de ses membres de leur ancien lieu de travail jouxtant le stade Léopold Sédar Senghor, avec une indemnisation à hauteur de 40 millions de francs Cfa, les voici à nouveaux priés de quitter leur nouveau site de recasement, derrière le mur de l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

Le porte-parole du Revaas, hier, lors de leur point de presse, a affirmé leur détermination à en découdre avec les autorités de la Direction de surveillance et du contrôle de l’occupation  du sol (Dscos). Car, selon El Hadj Mansour Ndir, ce site leur a été loué sur la base d’un contrat, à raison de 100 000 francs le mois, et ils ont déjà consenti un investissement à hauteur de 6 millions.
 
Ces mécaniciens comptent saisir la justice car, selon eux, l’officier chargé de cette affaire par la Dscos  a forcé le propriétaire du terrain à résilier le contrat de location. Et se disent déterminer à ne pas se laisser piétiner, car, ils exigent «un dédommagement et une indemnisation pour les dépenses effectuées et les préjudices subis».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 12 Novembre 2015 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter