Prise d'otages à Bamako : 18 morts, un Canadien libéré

Retranchés au troisième étage, les assaillants qui ont attaqué un hôtel de luxe de Bamako, au Mali, n'ont plus d'otages. Les forces spéciales maliennes et françaises ont investi l'hôtel et libéré des dizaines d'otages pendant qu'au moins 18 d'entre eux étaient tués.



Prise d'otages à Bamako : 18 morts, un Canadien libéré

Deux des preneurs d'otage ont été tués, selon une source militaire malienne.

« Ils n'ont plus actuellement d'otage entre leurs mains et les forces sont en train de les traquer », a déclaré le ministre malien de la Sécurité intérieure, Salif Traoré, lors d'une conférence de presse après plusieurs heures d'assaut dans les corridors de l'hôtel Radisson Blu.

Le commando serait maintenant retranché au troisième étage, sans otage, alors que les forces spéciales maliennes occupent les deuxième et quatrième étages pour circonscrire leurs déplacements.

Des tirs d'armes automatiques avaient précédemment été entendus de l'extérieur de l'hôtel. Les assaillants s'étaient retranchés au septième étage, à ce moment, devant la progression des forces maliennes.

Un groupe djihadiste africain affilié à Al-Qaïda a revendiqué la prise d'otage.
source:radiocanada.ca


Dior Niang

Vendredi 20 Novembre 2015 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter