Prise en charge des problèmes des jeunes de Dakar : Khalifa Sall dame-t-il le pion aux Apéristes ?



Prise en charge des problèmes des jeunes de Dakar : Khalifa Sall dame-t-il le pion aux Apéristes ?
Le maire de Dakar, Khalifa Sall dame-t-il le pion au gouvernement dans la prise en charge des préoccupations des populations du département de Dakar, les jeunes principalement ? On est tenté de donner une réponse affirmative. L’Edile de la capitale semble mener une offensive pour avoir le soutien de la jeunesse dakaroise. Il remet ce mardi des subventions d’un montant de 60 millions de francs CFA aux Associations sportives et culturelles (Asc) et à l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (Odcav) de Dakar ainsi qu'à ses zones, selon un communiqué publié par son service de presse.

Selon le texte, la cérémonie est initiée dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sportive de la mairie de Dakar. Au moment où le maire de Dakar apporte son soutien aux Asc, le gouvernement est visiblement dans une logique de promesse aux jeunes. Macky Sall a récemment déclaré que son équipe entend mettre en place une stratégie pour donner à chaque Asc un projet. Le slogan, « une Asc, un projet » est même lancé. Le but visé est de lutter contre le chômage des jeunes et encourager l’auto-emploi. Cette annonce a été accueillie à l’unanimité par des salves d’applaudissement par les jeunes. Ceux-ci espéraient se concentrer sur d’autres activités autres que le sport pendant les « Navétanes ». 

Mais ils vont déchanter. La promesse du président Sall tarde à se matérialiser. Cela pousse nombre d’observateurs du champ politique à dire que le maire socialiste est en avance sur ses adversaires, même si les marchands ambulants qui ont été chassés des trottoirs de Dakar promettent de le sanctionner lors des élections locales.   

En attendant l’heure du choix, la voie semble dégagée pour  le maire de Dakar. L’offensive de charme poursuit son bonhomme de chemin. Ainsi, 199 Asc recevront un montant total de 40 millions, soit 200.000 francs chacune. Les 16 zones et l’Odcav recevront respectivement huit et sept millions. Les services de l’édile de la capitale expliquent que les autorités municipales ont dégagé cette somme afin de soutenir les Asc, les zones et l’Odcav pour le bon déroulement des activités du championnat populaire.

L’offensive va-t-elle porter ses fruits ? En tout cas, les élections locales sont prévues dans quelques mois. Les Apéristes vont peut-être abattre d’autres cartes pour coiffer au poteau le maire sortant.
 
 

ISSA NDIAYE

Mardi 27 Août 2013 - 19:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter