Privatisation de l’hôtel King Fahd Palace : Personne n’est privilégié au détriment de l’autre selon le ministre du Tourisme

Contrairement à la rumeur relative à une préférence pour les français pour ce qui est de la privation de l’ex hôtel Méridien, « personne n’est privilégié », a déclaré le ministre du Tourisme et de la Culture, Youssou Ndour qui indique également qu’un appel d’offre n’est pas encore lancé mais le sera bientôt.



Privatisation de l’hôtel King Fahd Palace : Personne n’est privilégié au détriment de l’autre selon le ministre du Tourisme
« Jusqu’au  moment où je vous parle, cette société continue de gérer le King Fahd. Nous allons examiner, discuter, échanger pour arriver éventuellement à un appel d’offre qui doit concerner la société actuelle qui va soumissionner le moment venu pour qu’en fait tout soit clair », a laissé entendre le ministre du Tourisme sur les ondes de la RFM.
 
Rappelant que l’intérêt de l’Etat sera mis en avant dans cette affaire, Youssou Ndour appelle à garder la crédibilité de l’hôtel. « L’Etat est là pour restaurer le droit et les choses dans leur plus grande clarté », dit-il.
 
 


Mardi 24 Juillet 2012 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter