Procédures contre Cheikh Oumar Hanne : les responsables du Coud portent la réplique

La Direction du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a décidé de réagir face aux nombreuses attaques dont fait l’objet leur directeur Cheikh Oumar Hanne, épinglé par un rapport de l’Ofnac.



Procédures contre Cheikh Oumar Hanne : les responsables du Coud portent la réplique
Les responsables du Coud sont outrés par les attaques portées contre leur Directeur épinglé par l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac). Dans un communiqué parvenu à la rédaction de PressAfrik, ils ont vivement dénoncé lesdites accusations portées contre Cheikh Oumar Hanne sans lui avoir donné le temps d’user de son droit d’apporter sa part de vérité.

«Le principe du contradictoire est un principe de droit existant dans toute procédure qu’elle soit civile, administrative pénale ou disciplinaire, et qui signifie que chacune des parties a été mise en mesure de discuter l’énoncé des faits, les moyens juridiques qui leur ont été opposés et les conclusions des investitures ou enquêtes », ont-t-ils déclaré.

Revenant sur les subventions qui ont été à l’origine de ce rapport, ils affirment que tout s’est passé dans les règles de l’art : «Les subventions ont été données selon les règles de procédures et les textes réglementaires qui gouvernent le Coud. Les pièces justificatives sont archivées au niveau de l’Agence comptable avec les bons de caisse, actes d’engagement, noms des bénéficiaires, identification nationale ainsi que l’émargement des concernées », font-ils savoir.

A les en croire, les procédures de recrutement des cadres du Coud se sont toujours déroulées en respectant les codes l’éthique et de transparence. Ce qui a produit «des résultats incontestables marqués par l’amélioration de la qualité des services, la stabilité des campus sociaux et le changement indéniable du visage du Coud », concluent-ils.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 15 Mars 2017 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter