Procès Habré : la Chambre d'accusation rejette la constitution de partie civile du Tchad



Procès Habré : la Chambre d'accusation rejette la constitution de partie civile du Tchad
La Chambre d'accusation a déclaré irrecevable la constitution de partie civile de l'Etat Tchadien, confirmant ainsi la décision rendue en 1re instance, par la Chambre d'instruction des Chambres africaines extraordinaires. En effet, la Chambre d'accusation fonde son rejet sur le motif que le crime de pillage n'étant visé ni dans le réquisitoire introductif, ni dans l'inculpation posée par la Chambre d'instruction.


Donc l'Etat du Tchad « ne saurait, à sa convenance et par le biais d'une constitution de partie civile, étendre les poursuites à des infractions non envisagées par le ministère public qui a, seul, le pouvoir de déclencher l'action publique » motive la Chambre d'accusation. Monsieur Hisséne Habré est placé sous mandat de dépôt depuis le 02  juillet 2013, pour crime de guerre, crime contre l’humanité et crime de torture.


Jeudi 28 Août 2014 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter