Procès Karim-Alioune Samba Diassé pleure à la barre : « Je regrette amèrement… »



Procès Karim-Alioune Samba Diassé pleure à la barre : « Je regrette amèrement… »
C’est sur fond de larmes que l'audience du procès de Karim et ses co-prévenus s’est close hier lundi. A la barre ces quatre (4) dernières audiences, Alioune Samba Diassé,  a versé de chaudes larmes. L’ancien Directeur général d’ABS SA présumé avoir aidé Wade-fils à s’enrichir illicitement répondait aux questions de Me Alioune Badara Cissé (ABC), avocat de la défense. « Il y a deux (2) ans si vous saviez ce qu’il allait advenir aujourd’hui, feriez-vous la même chose ? », pose la robe noire. Silence du prévenu qui finira par fondre en larme pour lancer : «Je regrette amèrement. Je suis malade, je ne sors de chez moi que pour aller chez le kiné. Ma femme et mes enfants sont inquiets, mes amis aussi ».


Les avocats de demander à la Cour de renvoyer l’audience. Ce que le juge Henry Grégoire Diop a voulu faire en demandant à Alioune Samba Diassé s’il voulait qu’on lui permette de se reposer. « Je suis fatigué mais je reste. Je veux en finir avec cette histoire… », répond le prévenu toujours en pleurs ».

 
La Cour finira tout de même par lever la séance en renvoyant l’audience à ce mardi matin. Mais de sa place, Alioune Samba Diassé comme pétrifié, ne bougera pas. Me El Hadji Amadou Sall viendra aux nouvelles, de même que les proches du co-prévenu de Karim pour tenter de le réconforter. Victime d’un malaise mardi, Alioune Samba Diassé a quitté la salle 4 jeudi dernier, pieds nus et supportait par ses proches. ABS SA, société dont il se dit propriétaire est estimé à 3,8 milliards dans le cadre dudit dossier alors que le co-prévenu indique que la valeur de sa société ne peut même pas dépasser 1,8 milliard.

 
«Je ne connais pas Karim Wade, je ne suis pas le prête-nom de Bibo Bourgi », martèle Alioune Samba Diassé. 


Mardi 23 Septembre 2014 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter