Procès Karim : Comment Mame Mbaye Niang peut enfoncer Wade-fils ?

Ex-Président du Conseil de surveillance de la haute autorité de l’aéroport Léopold Sédar Senghor promu ministre de la Jeunesse dans le gouvernement de Mahammed Dionne, Mame Mbaye Niang a été entendu dans le cadre du dossier. Et là, le responsable de l’Alliance Pour la République (APR) n’a pas manqué de balancer grave contre le célèbre détenu. De AHS, SHS aux ADS en passant par Daport et ABS SA, que des « magouilles » selon lui.



Malgré les dénégations de Karim affirmant n’avoir rien à voir avec la société Agence Handling Sénégal, AHS qui pèse pas moins de 18 milliards dans les 117 milliards qu’il est appelé à justifier, sera au cœur du procès du siècle. Entendus à ce sujet, Mame Mbaye Niang n’a pas manqué de balancer contre Karim. Selon le remplaçant de Benoit Sambou depuis le 7 juillet dernier, des magouilles, il y en a eu. En 2007, a-t-il déclaré, « en évaluant les procédures d’exploitation des sociétés AHS et SHS, on a constaté que leur documentation n’était pas conforme au Code de l’aviation civile. En plus de l’absence du Système de Management de Sécurité (SMS), AHS n’avait pas donné de 40% des parts à l’Etat, conformément à la réglementation ».

 
 

Pis, « durant deux ans », relève Mame Mbaye Niang,  selon le journal « Enquête », « AHS a bénéficié du non paiement des bans d’enregistrement et lorsque le Directeur Général des ADS a voulu exiger le paiement, il a reçu un courrier du ministre des Transports de l’époque, Karim Wade ». Sur ABS SA chargé du transport des passagers de l’aérogare aux aéronefs, « la société n’avait aucune compétence dans ce domaine ». Idem pour Daport, selon Mame Mbaye Niang qui déclare qu’ « il n’a aucun document, ni procédé à la formation des agents des ADS. Pis, entre les deux (2) tours de l’élection présidentielle de 2012, Boubacar Konaté, agent comptable aux ADS, a avoué que le DG, Mbaye Ndiaye tentait de faire payer à la société Daport, 440 millions de F CFA, une somme ne correspondant à aucune prestation ».

 

 L’apériste qui va dans le même sillage qu’un autre témoin, Eli Manel Diop qui a soutenu que le Business Plan de AHS a été présenté par Pape Mamadou Pouye  dans les liens de la détention à Rebeuss avec Karim, son ami d’enfance. Et la présentation s’était faite en présence de ce dernier. De même que la notaire, Me Patricia Lake Diop qui dira que c’est Karim qui lui a demandé de constituer un dossier pour une société en lui donnant toutes les caractéristiques et en la mettant en rapport avec Bibo Bourgi, témoin-clé dans le cadre du procès. 



Samedi 2 Août 2014 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter