Procès Karim Wade-ABS : le fossé se creuse entre Aliou Samba Diassé et l'administrateur provisoire



Procès Karim Wade-ABS : le fossé se creuse entre Aliou Samba Diassé et l'administrateur provisoire
Dans le cadre de l'audience de ce jeudi, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) a reçu l'administrateur provisoire sur les controverses constatées dans le rapport de la Société ABS. Il a surtout été question de somme d'argent que ABS SA aurait transféré à la société ABS Corporate. Cette situation a même occasionné un échange houleux entre Alioune Samba Diassé et l'administrateur provisoire Abdoulaye Diouf.

Dans le cadre de l'audience de ce jeudi, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) a reçu l'administrateur provisoire sur les controverses constatées dans le rapport de la Société ABS. Je n'ai vu nulle part un document relatif à un quelconque transfert du contrat d'exclusivité à ABS Corp » lance M. Diouf au prévenu Alioune Samba Diassé, dans un ton ferme. Ce que M. Diassé interprète comme de l'énervement pour ensuite demander à l'administrateur provisoire de se calmer.

Mais l'administrateur provisoire n'a pas hésité à lui faire comprendre qu'il n'est aucunement énervé, et que c'est juste son ton qui est ferme. Diassé a en outre reçu les remontrances de la Cour qui lui rappelle qu'elle seule détient la police de l'audience. Donc le pouvoir d'organiser les débats à la barre.

Répondant sur la question des sommes versées à la Sonat, Diassé soutient que « si la société n'est pas venue réclamer les 6 millions mensuellement, c'est parce que son contrat a été résilié avant le début de l'administration provisoire ». Mais la Cour trouve curieux le fait Mballo Thiam qui représentait la Sonat a fui lorsqu'on lui a demandé de se presenté aux enquêteurs pour fournir le contrat qui le liait à ABS SA.

Pour ce qui est des sommes d'argent versées à ABS corporate, malgré la résiliation du contrat entre les deux sociétés, Alioune Samba Diassé a tenté d'en donner l'explication. Selon lui, « les sommes que Abs Sa continuait à verser à la société ABS Corporate après la lettre de résiliation étaient destinées au paiement des acquisitions ».


Jeudi 5 Février 2015 - 18:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter