Procès Karim Wade - Cheikh Diallo compromis par une vidéo, Me Jessica Finel le qualifie de « témoin protégé »



Procès Karim Wade - Cheikh Diallo compromis par une vidéo, Me Jessica Finel le qualifie de « témoin protégé »
Hier dans la montagne a accouché d’une souris devant la Cour de Répression de l’enrichissement illicite (Crei). Les avocats de Karim Wade qui promettaient de fournir une vidéo qui va peser sur la crédibilité du témoin Cheikh Diallo, n’ont fait que reproduire l’émission « Opinion » produit avec le témoin.
Mais, la défense de Karim Wade n'a finalement pas été autorisée par la Cour à projeter l'émission "Opinion" de Walf TV au cours de laquelle Cheikh Diallo revendiquait la propriété de CD Média. Les avocats de la défense ont finalement utilisé le procès-verbal d'huissier constatant les propos contenus dans l'émission.
L'ex-collaborateur de Karim Wade a répondu à l’acharnement de la défense en soutenant, « Je ne sors pas mes propos du contexte de 2012. Cette question n'a rien à voir avec CD Média. C'est juste un débat entre un journaliste et moi-même. Je n'étais pas sous serment. Il n'y a pas de commission d'enquête. Mon opinion en 2012 n'engage que moi. Comme l'intitulé de l'émission Opinion, ce sont mes opinions ».
Ce qui a eu le don d'irriter l'avocate française Jessica Finel sur un va-t-en-guerre, elle balance, « le témoin est d'une telle arrogance qu'on se demande s'il n'est pas protégé, il doit répondre aux questions », lâche l'avocate. Des propos qui ont fait bondir le président de la Cour Henri Grégoire Diop. "On ne vous permet pas ses propos désobligeants vis-à-vis de la Cour. Qui le protège ? Comment pouvez-vous nous dire cela. En plus, vous n'aviez pas la parole. Mentionnez bien cela sur le primitif, elle dit que la Cour protège le témoin", exige le juge de la Cour.


Mercredi 29 Octobre 2014 - 14:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter