Procès Karim Wade : Me Patricia Lake enfonce le clou, les partisans se retournent contre elle



La comparution en qualité de témoin hier devant la Crei n’a pas été de tout repos pour Me Patricia Lake Diop. En effet, à la période de la pause, des partisans de Karim Wade qui n’ont pas apprécié ses déclarations ont été quelque peu agressifs à son endroit de la notaire.

Ce qu’a remarqué le Président de la Cour de Repression de l’Enrichissement illicite (Crei). Henry Grégoire Diop a ainsi mis les points sur les « i » pour dire que toute personne prise en train de dire des propos désobligeants à l’endroit de la dame sera traduite devant la Cour pour être jugée.

Selon l’Obs, le juge a aussi dit à la dame  que si elle recevait une quelconque menace ou intimidation de la part d’une personne, elle peut le signaler...

Ibrahima Khalil

Mardi 14 Octobre 2014 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter