Procès Karim Wade- Plaidoiries : les avocats discréditent Eli Manel Diop et mettent Agboba en victime

A la suite du réquisitoire d'hier de la part du procureur spécial, les avocats de Pierre B Agboba ont prit la parole pour démontrer l'innocence de leur client. En effet, le parquet spécial avait requis contre M. Agboba 4 ans de prison et une amende de 250 milliards de Fcfa et son maintien dans les liens de la détention pour complicité d'enrichissement illicite.



Procès Karim Wade- Plaidoiries : les avocats discréditent Eli Manel Diop et mettent Agboba en victime
Devant la barre de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) le conseil de l'ancien cadre d'Air Afrique à tenté de balayer d'un revers de la main le chef d'accusation qui pèse sur son client. Me Théodore Hubert, du barreau de Benin a fait l'économie des charges qui pèse sur son client et qu'il qualifie « de caractère fantaisiste ». « Ce sont des allégations mensongères du fait de M ; Eli Manel Diop » résume les conseils d'Agboba.

Il est revenu sur le passage de son client à la barre de la Crei pour dire que « c'est un interrogatoire fleuve sur cinq jours devant la barre matin et soir. Il doit toute cette souffrance au témoignage d'Eli Manel Diop » s'offusque l'avocat. En effet, Eli Manel Diop, « au moment où Pape Mamadou Pouye et Bibo faisaient l'entretien d'embauche de Pierre Agboba, Karim Wade a fait un bref passage dans la salle ou se déroulait cette audition ». D'où une déduction par l'instruction d'un supposé lien entre Wade-fils et le sieur Agboba. Donc, l'avocat d'Agboba accuse Eli Manel Diop de toutes les misères vécues par son client qui ne pas peut assister au décès successif de son frère et de sa sœur. En effet, accusé de complicité dans cette affaire de Karim Wade, il est interdit de sortir du territoire sénégalais.

Devant la Cour, le conseil de Pierre Agboba a tenté de décrédibiliser les témoignages d'Eli Manel Diop qui a reçu les éloges du parquet. Selon l'avocat, le témoin aurait soutenu que l'entretien s'est passé au 11 émé étage de l'immeuble, or il n'y a pas autant d'étages dans l'immeuble en question. Il a aussi attiré l'attention de la Cour sur la fécondité de la mémoire d'Eli Manel Diop sur des faits qui se sont passés il y a plus de 10 ans.


Mercredi 18 Février 2015 - 18:13




1.Posté par Leuk le 18/02/2015 19:59
Toute chose étant égale par ailleurs, qu'y a-t-il de mal qu'un Monsieur Karim Wade donne un avis d'expert sur les affaires de ses amis d'enfants. De là à établir le délit d'initié et/ou la collision, il y a tout un espace à franchir.

C'est une hérésie ce procès de la CREI, ce monstre ressuscité pour massacrer ses adversaire!
Quel Cynisme politico-judiciaire !

2.Posté par Leuk le 18/02/2015 20:00
Et la Téranga Sénégalaise d'en pâtir aussi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter