Procès Karim Wade : en fuite, Vieux Aïdara hante le déroulement de l’audience



Procès Karim Wade : en fuite, Vieux Aïdara hante le déroulement de l’audience
Même en fuite, le fantôme de Mamadou Aïdara dit « vieux » continue de diviser les parties au procès de Karim Wade devant la Cour de Répression de l’enrichissement illicite (CREI). En effet, une polémique est née devant la Cour lorsque la défense de Karim Wade, en la personne de Me Seydou Diagne a voulu lire la lettre de démission de Cheikh Tidiane Ndiaye, de son poste de directeur général de Canal-Info.

Dans cette missive datée du 31 janvier 2007, le conseil d’administration d’An média, le témoin présentait une note de démission de son poste de Dg d'An-Média. «Compte tenu du risque qui pèse sur la chaine canal-info à cause de ma présence, selon les informations que m’ont données un administrateur, je présente ma démission du poste de Directeur général. Une démission qui est provisoire, mais je reste un administrateur d'An-Média » écrivait Cheikh Tidiane Ndiaye.

Suite à la relance de Me Seydou Diagne, le témoin précise que « c’est Mamadou Aïdara qui m'a mis au courant, mais c’est M. Karim Wade qui m’a demandé de démissionner ».

À la production de ce document le parquet spécial s’est levé pour dire que la défense ne peut pas utiliser des documents destinés ou provenant d’un prévenu en fuite (Vieux Aïdara). « S’il pense être innocence et sûr de ses arguments, il n’a qu’à venir se défendre au lieu de fuir. C’est moins le contenu que le procédé qui heurte » lance Antoine Dione substitut du procureur spécial.
 


Mercredi 5 Novembre 2014 - 22:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter