Procès Luc Nicolai-Eumeu Sène: le promoteur réclame 800 millions au lutteur

800 Millions, c’est la rondelette somme que Luc Nicolaï réclame à Eumeu Sène. Après moult reports, le promoteur de Mbour, Eumeu Sène, Momar Ka dit Atta ont été entendus jeudi par le juge qui a mis en délibéré l’affaire au 05 juillet.



Procès Luc Nicolai-Eumeu Sène: le promoteur réclame 800 millions au lutteur
Durant ce procès fleuve de 5heures de temps, Luc Nicolaï qui poursuit le secrétaire général de l’écurie Boul Falé, Momar Ka dit Atta et l’ancien sociétaire de cette même écurie, Eumeu Sène pour escroquerie est revenu sur les détails d’un « faux contrat ». Une affiche qu’il a pensé à ficeler après un appel téléphonique  de Eumeu qui lui demandait d’organiser le combat parce qu’un autre promoteur était dessus et que ce dernier lui avait même fait une proposition et que lui-même était disposer à signer avec le mbourois.

Le leader de la structure de promotion de lutte, affirme avoir remis par la suite 20 millions à Momar Ka dit Atta, en guise d’avance à Mamadou Ngom (Eumeu Sène) pour les besoins du combat entre ce dernier et Modou Lô. Après avoir eu des garanties sur les dispositions de Atta à négocier pour une tierce.

Des allégations que réfute le leader de Ty Shinger. Il soutient n’avoir jamais mandaté  Atta pour des une quelconque négociation pour un combat devant l’opposer au sociétaire de Rock Energie. Un combat qu’Eumeu Sène avait décidé d’accepter pour l’argent et non pour le prestige. D’ailleurs, il n’était pas question pour lui d’accepter les 90 millions proposés pour cette affiche. Ce qu’il fera savoir au Secrétaire général de l’écurie Boul Falé qui l’a informé de la signature du contrat lorsqu’il est venu réclamer son argent.

Momar Ka dit Atta dira à la barre qu’Eumeu Sène était au courant et avait donné son accord pour le contrat qu’il devait d’ailleurs finaliser avec Luc Nicolaï. Atta qui dit avoir paraphé tous les contrats d’Eumeu Sène (le dernier en date, pour son duel face à Gris Bordeaux). Le responsable des affaires administratives de la célèbre écurie dira même que le lutteur a utilisé sur les 20 millions d’avance de Luc Nicolaï, 2 millions en guise de dot pour son mariage, plus de 3 millions pour remettre en état son véhicule, entre autres.

Comme pour enfoncer le lutteur, l’avocat de la partie civile, Me Cissé dira qu’ « une médiation avait été tenté et Eumeu Sène avait présenté des excuses et avait dit que si on lui proposait 5% du montant, il était prêt à lutter ».

Tout ce beau monde est convoqué pour le verdict au tribunal, le 05 juillet prochain.

avec Ndamli.sn


Vendredi 25 Mai 2012 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter