Procès Minova en RDC: la cour relaxe cinq prévenus

En RDC, le procès Minova a repris lundi 9 décembre 2013 à Goma. Sur le banc des prévenus : 39 membres des forces armées congolaises accusés de graves violations des droits de l'homme, dont des viols massifs commis en novembre 2012 dans l’est du pays. Les prévenus qui ont comparu ont confirmé qu'il y avait eu des incidents, mais tous ont nié leur responsabilité. Hier, rebondissement : la cour a ordonné la libération de 5 des 39 prévenus, faute de preuves contre eux.



A Goma, lors de la deuxième audience dans le procès de 39 militaires accusés de viols massifs commis à Minova en novembre 2012. Photo : RFI / Léa-Lisa Westerhoff
A Goma, lors de la deuxième audience dans le procès de 39 militaires accusés de viols massifs commis à Minova en novembre 2012. Photo : RFI / Léa-Lisa Westerhoff

Aucun procès-verbal, et aucune trace des cinq prévenus dans le dossier d’instruction. Le juge n’a donc eu d’autre choix que d’ordonner la libération de ces soldats, détenus depuis plus de sept mois. Arrêtés en avril dernier dans la localité d’Uvira, le ministère public a affirmé avoir bien auditionné ces personnes mais leur dossier n’aurait pas été transféré à la cour de Goma.

Ces documents se seraient-ils perdus en route ? L’instruction est pourtant en cours depuis plusieurs mois, relève un avocat des victimes qui s’interroge sur ce manque de rigueur. Un cafouillage qui fait tâche, une semaine à peine après le début de ce procès emblématique.
 

A ce jour, six prévenus ont été entendus à la barre sur les accusations de violation des consignes, divagation et pillages. Tous ont confirmé avoir entendu des tirs de soldats de l’armée congolaise et parfois constaté des pillages. Mais ils affirment ne pas y avoir participé. La partie la plus délicate du procès, elle, n’a pas encore commencé, celle qui porte sur les accusations de viols. Elle se fera à huis-clos et en présence des victimes, une fois l’audition de tous les prévenus terminée.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Mercredi 11 Décembre 2013 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter