Procès Pistorius: la scène de crime sous tous les angles

Treizième jour du procès d'Oscar Pistorius, l’athlète sud africain accusé du meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp, il y a un peu plus d’un an. Ce mardi, la cour a entendu les témoignages de différents experts de la police : un photographe de la police scientifique, arrivé à l’aube pour faire le portrait de la scène du crime, suivi du témoignage d’un expert balistique.



Oscar Pistorius, lors de sa sortie du tribunal de Pretoria, ce mardi 18 mars.
Oscar Pistorius, lors de sa sortie du tribunal de Pretoria, ce mardi 18 mars.

Ce mardi, l’audience a été occupée par la suite du témoignage de Barend van Staden. Le photographe de la police scientifique de Pretoria était chargé de faire un portrait de la scène du crime, photographiant les traces de sang, l’arme, les impacts et les effets personnels.

Lors de son contre interrogatoire, ce mardi, la défense d’Oscar Pistorius s’est appliquée à attaquer les moindres approximations du témoin. Le célèbre avocat de Pistorius, Barry Roux, a disséqué chaque photo. Pourquoi telle prise de vue et pas une autre ? Pourquoi tel objet a été légèrement déplacé sur telle photo ? L’avocat a tellement malmené le témoin, que la juge a du intervenir.

Ensuite ce fut au tour du capitaine Chris Mangena, expert balistique, qui a exposé son enquête. La hauteur des tirs qui ont perforé la porte, leur angle, leur trajectoire. Il a également abordé les plaies de la victime, et c’est à ce moment-là qu’Oscar Pistorius, imperturbable jusque-là, a une nouvelle fois fondu en larmes. Le capitaine Mangena doit conclure son exposé ce mercredi matin.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Mercredi 19 Mars 2014 - 01:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter