Procès de Karim Wade- Plaidoiries : Éli Manel Diop peint en monstre par les avocats d'Agboba

À la suite de son confrère du barreau du Bénin, Me Cyril Djibril a pris la parole pour plaider le dossier de son client Pierre B.Agboba. En effet, le parquet a requis à l'endroit de ce coprévenupour complicité, 4 ans de prison et une amende de 250 milliards de Fcfa.



Procès de Karim Wade- Plaidoiries : Éli Manel Diop peint en monstre par les avocats d'Agboba
« Peut-on être complice de quelqu'un qu'on ne connaît pas ? Pierre Agboba ne connaît pas Karim Wade n'a aucun lien avec le prévenu principal sous le nom de Karim Wade » résume l'avocat dès l'entame de ses propos.
Selon le conseil d'Agboba, « si le témoignage peut faire l'objet de preuve, il faut qu'il soit sincère, vérifié et confronté et aucun de ces éléments n'est pas dans le témoignage d'Éli Manel Diop. Donc cela fait que ce témoignage ne peut faire foi. Et une quelconque connexion entre Pierre Agboba et Karim Wade ne peut prospérer ».
D'après Me Cyril Djibril, à supposer que Karim Wade s'est enrichi illicitement, M. Agboba n'a pas participé à cet enrichissement du fait qu'il ne le connaissait pas. Partant de ce fait, il a fait savoir à la Cour que M. Agboba appelle à la seule décision que nécessite sa condition. C'est-à-dire relaxe pur et simple. « Vous avez devant vous un homme fini, du fait de la méchanceté d'un autre homme en la personne de M. Eli Manel Diop. « Je demande à la Cour dedébouter l'État du Sénégal de ses dommages civile réclamés » conclu le conseil de Pierre Agboba.


Jeudi 19 Février 2015 - 00:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter