Procès de Karim : la défense réclame Marième Faye Sall à la barre

La première dame à la barre du procès de Wade-fils ouvert depuis ce 31 juillet pour enrichissement illicite à hauteur de 117 milliards de F CFA. C’est du moins le souhait de la défense de Karim. La Cour se prononcera le 13 octobre prochain.



Procès de Karim : la défense réclame Marième Faye Sall à la  barre
Sur ce point, Me Seydou Diagne indique avoir interpellé la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) sur la question depuis le 8 septembre dernier. Ceci, après que le Président Henry Grégoire Diop a dit leur avoir envoyé un courrier le 3 septembre 2014 pour inviter la défense de Karim à leur notifier les motifs pour lesquels, elle voulait faire citer des témoins qui n’ont pas été entendus par la Commission d’Instruction (CI) de la CREI.
 

« Nous avons bien répondu à votre courrier le 8 septembre à savoir cinq (5) jours plus tard », répète Me Seydou Diagne qui indique que « même si la défense n’a pas à justifier ses motifs », ne manque pas de préciser que : « Madame Marième Faye Sall dans le cadre d’une œuvre qu’elle préside, a sollicité 650 millions de F CFA de financement à Black Pearl finances », une société présumée appartenir à Karim Wade dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. Verdict le 13 octobre prochain, date de la reprise de l’audience. 


Jeudi 25 Septembre 2014 - 22:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter