Procès de l’ancien président Tchadien : Habré rabroue Me Ciré Clédor Ly

Hissène Habré à rabroué Me Ciré Clédor Ly, son ancien conseil avant de traiter de tous les noms d’oiseaux certaines autorités du pays. Cela s’est passé hier, à la salle 4 du Palais de justice de Dakar où se sont tenues les audiences de l'ex homme fort de Ndjamena, poursuivi pour crimes de guerre, tortures et crimes contre l’humanité.



L’accusé, attrait très tôt le matin pour répondre des chefs d’inculpation portés à son encontre, s’est défoulé  sur son ancien avocat Me Ciré Clédor Ly ainsi que sur les juges des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE). Interpelé par les journalistes, la robe noire a donné son point de vue sur le procès. « La composition du tribunal  est irrégulière. En tant que africain et en tant que  patriote, je dis que c’est un complot de l’impérialisme  européen avec des chevaux de Troie et des compradors africain ». Mais, avant que Clédor Ly ne termine  son interview avec les journalistes, Hissène Habré a bondi de la chaise où il est assis pour rabrouer l’avocat. « Vous parler au nom de qui là. Vous êtes un faux avocat. Vous n’avez pas le droit de parler, taisez-vous et ne me défendez pas », déverse l’accusé qui a été vite maitrisé par les Epi.
 
Hissène Habré continuait toujours de déverser sa bile sur les juges et les autorités étatiques du pays. « Vous êtes des vaches, des bandits et des traitres. Vous êtes des politiciens  pourris du Sénégal. Vous êtes les voilés des américains. C’est le procès de l’impérialisme et du colonialisme. C’est de la mascarade judiciaire », s’emporte Habré qui a été, manu militari extrait de la salle d’audience avant la cérémonie d’ouverture du procès. Ainsi, l’accusé décide de ne plus comparaître.


Mardi 21 Juillet 2015 - 13:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter