Procès du père Wenceslas: le non-lieu requis choque les parties civiles

Les parties civiles sont restées stupéfaites après que le parquet de Paris eut requis le non lieu pour le père Wenceslas Munyeshyaka. Mercredi, le parquet de Paris, tout en reconnaissant le rôle trouble de ce prêtre rwandais dans le génocide de 1994, a estimé que les charges précises étaient insuffisantes pour demander son renvoi devant un tribunal. L'enquête avait commencé il y a vingt ans.




Rfi

Vendredi 21 Août 2015 - 08:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter