Prochaine offensive terrestre contre l’EI

La Jordanie, dont un pilote a été exécuté par le groupe Etat islamique, a promis dimanche d'intensifier ses raids contre l'EI dans le cadre de la coalition internationale qui appuiera ces prochaines semaines une offensive terrestre des forces irakiennes.



Frappes aériennes
Frappes aériennes

Le coordinateur américain de la coalition internationale contre l'EI, John Allen, a annoncé que "Dans les semaines à venir, lorsque les forces irakiennes commenceront leur campagne terrestre pour récupérer des territoires en Irak, la coalition fournira un soutien important en puissance de feu à cette opération".

Pour sa part, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a affirmé que la campagne de la coalition, qui a mené selon lui plus de 2.000 frappes, portait ses fruits.

Amman a annoncé avoir détruit 56 cibles en trois jours. Selon le chef d'état-major de l'armée de l'air, Mansour al-Jobour, la campagne de frappes s'intensifierait encore dans les prochains jours. Depuis jeudi, « nous avons détruit 20% des capacités de combat de Daech (acronyme en arabe de l'EI). Parmi les cibles figuraient des camps d'entraînement, des dépôts d'armes et de carburant ainsi que des centres logistiques et résidentiels », a-t-il indiqué.

Le gouvernement jordanien a annoncé pour la première fois cette semaine que ses avions, qui ciblaient jusqu'alors la Syrie, avaient cette fois aussi frappé en Irak. Le pays a intensifié ses raids en représailles à l'exécution du pilote Maaz al-Kassasbeh, brûlé vif après avoir été capturé fin décembre dans le nord syrien, quand son F-16 s'était écrasé durant une campagne de frappes.

Les Emirats ont dépêché dimanche en Jordanie un escadron d'avions F-16 pour soutenir ce pays "frère" dans les frappes contre l'EI, qui sévit en Syrie et en Irak.


BBC Afrique

Lundi 9 Février 2015 - 13:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter