Profanation des tombes de Pikine: "Je préfère qu’on me tue mais...", Saër Gningue (fossoyeur)



Profanation des tombes de Pikine: "Je préfère qu’on me tue mais...", Saër Gningue (fossoyeur)
Le cimetière de Pikine a encore connu des actes macabres. En effet, deux autres tombes profanées ont été découvertes. Le fossoyeur, Saër Gningue a été conduit hier sur les lieux pour une reconstitution des faits. C’est vers 15 heures 45 minutes que Saër Gningue, le fossoyeur du cimetière de Pikine a été conduit sur les lieux pour les besoins de la reconstitution des faits dans l’affaire des tombes profanés. Mais Saër Gningue, reconnaissant les faits, refuse cependant e dénoncer les commanditaires : «Je connais les tenants et les aboutissants de cette affaire. Je préfère qu’on me tue, mais je ne dirai jamais les noms des profanateurs de ces tombes», a-t-il déclaré aux policiers.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 9 Décembre 2015 - 08:10




1.Posté par fatima massage le 09/12/2015 12:56
envi d un bon massage pour mieux vs detendre decouvrez notre illustre cabinet de massage fatima vs propose different type de massage et plein de surprise une equipe de jeune fille tres professionelle vs acceuille ds un cadre bien equipe en tte discretion ctact 77 776 36 53 77 181 81 33

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter