Programme «Seed the future» : La Chine ouvre ses portes à 10 étudiants sénégalais.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane et le directeur de Huawei Sénégal ont procédé ce lundi, à la signature d’un protocole d’accord, «Seed the future» qui permettra à 10 étudiant sénégalais de pouvoir bénéficier de stage et de formation en Chine.



Programme «Seed the future» : La Chine ouvre ses portes à 10 étudiants sénégalais.
«Cette signature permet à notre pays de rejoindre le programme de Huawei, permettant ainsi à nos étudiants de pouvoir bénéficier de stages de formation en Chine », a déclaré Mary Teuw Niane, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, saluant la signature du protocole «Seed the future».

Poursuivant, l’ancien recteur de l’université Gaston Berger de Saint-Louis informe qu’: «à travers un tel programme, c’est une belle opportunité qui est ainsi offerte à nos étudiants, pour leur permettre non seulement de se perfectionner, mais également de rencontrer les étudiants d’autres pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Océanie pour une mise en réseau profitable à leur formation».

 A l’en croire, l’opportunité offerte par ce partenariat entre l’enseignement supérieur sénégalais et le gouvernement chinois à travers Huawei va jouer un rôle important dans le développement des technologies de l’information et de la communication, et ainsi, contribuer à la réalisation de la vision du Président Macky Sall.

Yu Yong, le directeur général de Huawei Sénégal abonde dans le même sens, car, a-t-i affirmé, ce programme permettra : «de former des talents en technologie de l’information et de la communication. Nous sommes déjà prêts pour cette collaboration et pensons que les bénéficiaires vont explorer toutes les possibilités qu’offre Huawei ».

 Le programme «Seed for the future» de Huawei enveloppe 167 pays, 140 universités et plus de 1700 étudiants.

Ousmane Demba Kane

Mardi 21 Juin 2016 - 15:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter