Projet de construction de l'Arène nationale: Mbagnick Ndiaye annonce son ouverture avant 2017

Le ministre des sports a annoncé, samedi 17 novembre, à Boulel, village situé à environ une vingtaine de kilomètres au Nord de Kaffrine, que la première arène nationale sera inaugurée avant la fin du premier mandat du président Macky Sall c’est-à-dire avant 2017.



Projet de construction de l'Arène nationale: Mbagnick Ndiaye annonce son ouverture avant 2017
Mbagnick Ndiaye a fait la révélation en marge de la finale de la quinzième édition du tournoi « Adama Diouf », qu’il était venu lui-même présider. Selon lui, tous les facteurs liés à la réalisation de cette infrastructure prioritaire sont aujourd’hui mobilisés au niveau gouvernement après l’identification du site. Mbagnick Ndiaye estime que la construction d’une infrastructure d’un tel niveau nécessite toute une étude de fond. Il précise qu’il  fallait d’abord  pousser des études de faisabilité approfondies, avant de procéder au terrassement du site, à la construction proprement dite et à l’équipement de l’ouvrage.

C’est pourquoi, il indique qu’un tel ouvrage ne pouvait pas se réaliser à un temps record. « Il faut au minimum compter deux (2) à trois (3) ans pour au moins parvenir à l’exécution de ce programme. Aujourd’hui une partie des fonds attribués à ce projet est disponible. Déjà le virement d’un crédit de 780 millions de francs a déjà été effectué avec le ministère de l’urbanisme. Le seul problème qui se pose aujourd’hui est que le site est encore occupé par les horticulteurs, des jardiniers et d’autres petits agriculteurs qui demandent à être dédommagés », explique Mbaginck Ndiaye qui effectuait sa première sortie à l’intérieur du pays.

D’après le ministre des sports, cette indemnisation, attendues avec impatience par toutes les composantes de la lutte, doit aussi absorber une enveloppe de 30 à 35 millions de francs.  Présentement sur l’actuel budget, l’Etat prévoit en effet une manne d’1 milliard pour l’exécution de tout le projet et compte procéder à la pose de la première pierre de l’arène au courant du premier trimestre de l’année 2013. Abordant son programme national de dotation d’infrastructures aux collectivités locales,  il a aussi annoncé la poursuite infaillible de ce programme au plan local. Ainsi, la région de Kaffrine qui constitue la première étape de sa visite, verra la réhabilitation en partie de ses infrastructures.

Concernant le village de Boulel, Mbagnick Ndiaye promet de stabiliser l’aire de jeu, de réaliser des poteaux de but et la clôture de cette espace de jeu abritant souvent les compétitions « Navétane ». Outre le besoin de soutenir également l’unique salle d’Arts Martiaux de la communauté rurale, le ministre des sports projette également de reprendre quelques dysfonctionnements notés et d’équiper le stade municipal de Kaffrine en projecteurs




Source: sudonline.sn
 


Mardi 20 Novembre 2012 - 11:17


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter