Projet de réhabilitation pour la région de Kaolack: la BAD aide le Sénégal "à freiner l’exode rural"



Le Conseil d’administration du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé un projet d’appui au secteur des transports pour le Sénégal pour un montant de 23,77 millions d’unités de compte. Le financement, fourni par l’intermédiaire du Fonds africain de développement (FAD), sera consacré à la réhabilitation de la route Dinguiraye-Nioro-Keur-Ayib, dans la région de Kaolack. L’objectif du projet consiste à faciliter le déplacement des marchandises et des personnes sur le tronçon, de manière à favoriser les échanges commerciaux avec le reste du pays. Le projet vise également l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base. La route, qui s’étend sur environ 40 km, est une section de la route nationale n°4 (NH4) sur le corridor « transgambien ».


Elle constitue un axe économique et stratégique entre le nord et le sud de la Gambie et le Sénégal sur la route transafricaine reliant Dakar à Lagos. La zone du projet couvre la région de Kaolack, avec une population estimée à 795 906 habitants. « Ce projet prévoit de contribuer à la stimulation des échanges commerciaux subrégionaux et à l’ouverture des zones rurales dans le pays », a déclaré Amadou Oumarou, directeur du département des Transports et des Technologies de l’Information et la Communication de la BAD. En finançant le projet, la BAD contribue à la mise en œuvre du programme d’actions prioritaires du Plan Sénégal émergent (PSE). L’infrastructure et les services de transport représentent l’un des sous-secteurs créateurs de richesses pour réduire la pauvreté au Sénégal.


Le projet de réhabilitation de la route Dinguiraye-Nioro-Keur-Ayib résoudra à la fois les problèmes d’accessibilité et d’ouverture de la zone du projet. « Le projet créera des emplois pour les jeunes et les femmes dans les zones rurales et semi-urbaines. Il aidera également à freiner l’exode rural, dont le bilan migratoire est très élevé », a indiqué Emmanuel Mbi, premier vice-président de la BAD qui a présidé la réunion du Conseil d’administration.


Jeudi 5 Juin 2014 - 17:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter