Projet de révision constitutionnelle: le Ps à l’écoute de sa base.

Le Parti socialiste va se prononcer sur le projet de révision de la Constitution proposé par le chef de l’Etat, mais seulement après avoir consulté sa base. C’est ce que déclaré Abdoulaye Wilane son porte-parole. Même si ce dernier reconnait le mérite du chef de l’Etat qui serait animé des meilleures intentions.



Projet de révision constitutionnelle: le Ps à l’écoute de sa base.
Le projet de révision constitutionnelle que propose le Chef de l’Etat Macky Sall n’a pas encore trouvé l’adhésion u Parti socialiste (Ps). C’est du moins ce que déclare Abdoulaye Wilane, son porte-parole. En effet, l’édile de Kaffrine soutient qu’il y a un certain nombre de préalables avant que son parti ne se prononce sur la question.

«Le Parti socialiste va d’abord lire le texte en comparaison. Premièrement pour voir ce qui différencie le texte proposé par le chef de l’Etat de la Constitution actuelle en vigueur. Deuxièmement, sur la base de ce que nous avions produit dans le cadre des Assises nationales et de ce qui a été proposé par le Cnri, nous allons également apprécier le document», a-t-il déclaré à  nos confrères de l’Observateur.

Le maire de Kaffrine, qui se félicite de cette décision du président de la République, trouve cependant normal que les juristes aient des positions divergentes sur la question mais soutient qu’un parti doit, avant de se prononcer sur une question, prendre le temps de consulter sa base, afin de recueillir les positions des uns et des autres. C’est dans cette optique qu’il a demandé à ses camarades de parti de se pencher sur la question afin de donner leur avis.

Mais pour le moment, le porte-parole du Ps est d’avis que la publication du document a déjà «le mérite de discipliner le débat au sujet de la réforme constitutionnelle », mais que la balle est dans le camp des hommes politiques car : s’«ils parvenaient à se positionner et que se dégage un consensus pour des divergences, cela peut être utile au président de la République, après avis du Conseil constitutionnel».

Quid de la décision des 5 sages après avoir été consulté par le Président Macky Sall comme le stipule l’article 51 de la Constitution, le socialiste se dit à l’écoute du Conseil car c’est à lui que revient le dernier mot sur «ce qui est constitutionnel et ce qui ne l’est pas, de ce qui est applicable dans l’immédiat et ce qui ne peut pas l’être », soutient-il.

Et M. Wilane de conclure : «le Parti socialiste attend, avec un sens républicain, le point de vue, l’opinion, l’avis du Conseil constitutionnel et, à ce moment-là, de ce que fera le président de la République, mais sera apprécié politiquement». 

Ousmane Demba Kane

Mardi 19 Janvier 2016 - 09:27




1.Posté par CDAPRT le 19/01/2016 11:05
La Coordination Départementale de l'Alliance Pour la République de Thiès félicite le Président Macky SALL.



Lorsqu'on révise une Constitution, on pense aux générations actuelles, à celles futures mais également à ceux qui ont versé leur sang pour que le Sénégal reste Debout. Le projet soumis au Peuple Sénégalais par le Président Macky SALL entre dans ce sens.



Réduire son mandat à la tête de l'Exécutif, personne ne l'a fait, personne ne le fera. Car, c'est renoncer à :



*. 16 milliards de fonds politiques;

*. 70 milliards de budget de la Présidence de la République;

*. 24 mois de salaire présidentiel;

*. 730 jours de fonctions et avantages présidentiels;

*. 104 conseils des ministres où il peut nommer au moins 600 emplois civils ou militaires etc.



De plus, le projet soumis au Peuple Sénégalais renforce les pouvoirs du Parlement, ceux la Justice, ceux de l'Opposition, ceux des Collectivités Territoriales et consolide le Civisme des Citoyens.



Après l'adoption de ce projet référendaire, notre pays entre dans l'histoire. Et sa Constitution sera plus solide que celle des États-Unis.



Merci Président!



A. SOW



:sunugaal: :sunugaal: :sunugaal:

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter