Prolifération des ordures à Dakar : Moussa Tine rassure

Les ordures qui jonchent les rues de de Dakar après la fête de la Tabaski incommodent les dakarois. Mais Moussa Tine rassure sur l’imminence de la reprise des collectes par les camions à ordures.



Les ordures qui s’entassent aux abords du stade Léopold Sedar Senghor, ainsi que du Camp pénal s’expliquent par l’occupation des lieux par les vendeurs de moutons. C’est ce qu’a révélé Moussa Tine, Directeur de l’Entente Cadak-Car : «Lorsque nous sommes arrivés au niveau des ordures, les vendeurs de moutons nous ont opposé un traité qui leur permet de continuer à occuper les lieux jusqu’à 15 jours après ka fête. Mais à partir de ce soir, on reviendra totalement à la situation normale», a-t-il révélé au micro de Sud fm.

S’exprimant sur le cas du marché des Hlm où le maire de cette localité et les commerçants établis au marché en sont venus aux mains, Moussa Tine explique que : «Le marché Hlm paie le fonctionnement permanent qu’il a connu pendant les cinq jours précédant la Tabaski. Depuis hier, le maire a mobilisé beaucoup de moyens logistiques et a commencé à évacuer les ordures qui étaient dans le marché. Nous même, nous avons apporté une aide en mettant à sa disposition des véhicules. La situation au niveau du marché va évoluer dès cet après-midi».

Mais de manière générale, les ordures qui polluent l’atmosphère de Dakar sont le fruit de facteurs indépendantes de leur volonté, mais la situation va revenir à la normale dans les prochaines heures : «Nous avons aussi une inondation sur la voie d’accès à Mbeubeus. Ce qui fait que nous avons une cinquantaine de camions qui sont encore retenus à Mbeubeus et qui sont dans l’impossibilité de déverser les ordures et donc reprendre leur circuit habituel de collecte. Mais nous avons multiplié par trois le dispositif de Mbeubeus et on pense que d’ici peu tous les véhicules pourraient reprendre le circuit», indique-t-il.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Septembre 2015 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter