Prolongation arrêt de rigueur contre le Colonel Ndao: la LSDH se dit "préoccupée"



La famille du Colonel Ndao n’a pas tardé à réagir après la dernière évolution du dossier dit du brûlot contre la gendarmerie nationale. La Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme (LSDH) dit avoir été saisi. En effet, la sanction contre l’auteur de l’ouvrage, « Pour l’honneur de la gendarmerie sénégalaise », a été alourdi. De trente (30), son arrêt de rigueur est donc passé à soixante (60) jours.


«La LSDH vient d'être formellement saisie par la famille du Colonel Abdoulaye Aziz Ndao qui s'inquiète du traitement d'isolement systématique et draconien dont il fait l'objet depuis son retour au Sénégal », sert le communiqué du président de la LSDH, Assane Dioma Ndiaye et Cie se disent «préoccupés". 


Mardi 9 Septembre 2014 - 14:55




1.Posté par Dia le 09/09/2014 18:10
Le Sénégal devrait s'en féliciter qu'il y ait ces révélations. Il faut un audit organique et financier de la gendarmerie. J'ai déjà lu ces deux tomes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter