Promotion des TI : la douane s’inscrit dans la modernité.

Hier, s’est tenue à Dakar la conférence-exposition de l’Organisation mondiale des Douanes (OMD) sur les Technologies de l’Information (TI). Cette rencontre a permis à ce dernier de revenir sur l’importance des Technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le système de la douane.



Promotion des TI : la douane s’inscrit dans la modernité.
«Les TIC ont fini de prendre une place sans cesse grandissante dans notre vie quotidienne et déterminent de plus en plus nos manières d’être et de faire», a déclaré Me Oumar Youm. Et de poursuivre : «Il n’existe pas une manière de faire de cette omniprésence du numérique dans notre vie. D’aucuns le qualifie de quatrième révolution industrielle ».

Son avis est partagé par le Directeur général des Douanes, Pape Ousmane Guèye qui soutient que le Sénégal s’est déjà inscrit dans cette dynamique: « L’ensemble de nos procédures aujourd’hui passent par l’informatique. Depuis 1990, nous avons mis un système de gestion informatisé. Aujourd’hui, avec le progrès, nous tendons vers la dématérialisation. Cela veut dire qu’il arrivera un moment où tout le dédouanement passera intégralement par un processus informatisé où on n'aura plus besoin de papier, de se déplacer pour aller de bureau à bureau». 

Pour sa part, le Secrétaire général de l’OMD, Kunio Mikuriya a informé que c’était un processus et que la prochaine étape serait l'inter connectivité aux frontières : «Ce n’est pas seulement la douane, il y a d’autres services nationaux qui sont présents pour construire un guichet unique avec une certaine inter connectivité entre les douanes et les services et en plus, avec d’autres pays voisins comme le Mali et la Côte d’Ivoire. Si cette informatique est bien connectée cela va faciliter beaucoup plus la lutte contre la fraude». 


 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 2 Juin 2016 - 15:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter