Promotion du commerce intra et extra africain : Afreximbank tend la main aux opérateurs économiques sénégalais.


Stimuler l’expansion, la diversification et le développement régulier du commerce africain sans cesser d’être une institution financière ainsi qu’un pôle d’excellence en matière de relations commerciales africaines, est la mission que c’est assignée Afreximbank. C’est dans cet ordre d’idée qu’une rencontre entre Afreximbank et les opérateurs économiques sénégalais a été organisé.



Promotion du commerce intra et extra africain : Afreximbank tend la main aux opérateurs économiques sénégalais.


Il s'agissait d’informer les hommes d’affaires sénégalais intervenant dans les domaines du commerce et du financement des projets des différentes opportunités qu’offre la banque en matière de financement du commerce international. La présente rencontre de l’avis du représentant du ministre de l’économie et des finances, M. Abdoulaye Ndiaye : « a pour objectif de mieux faire connaître Afreximbank et les possibilités de financement qu’elle offre aux opérateurs économiques sénégalais et partant, de corriger cette situation » et d’ajouter que : «cette institution apporte son soutien financier par l’intermédiaire des institutions financières (banques et établissements financiers). Elle peut également prêter directement aux exportateurs. Ainsi, il appelle les opérateurs économiques sénégalais à saisir cette nouvelle opportunité de développement offerte à leurs entreprises.

Le représentant du ministre de souligner que : «la banque met aussi à la disposition des petits exportateurs qui ne sont pas éligibles à son financement direct, des lignes de crédits ». De même, elle tend la main aux entreprises évoluant dans le domaine des télécommunications, des mines, de l’eau, de l’énergie, des produits manufacturés, du pétrole, du gaz, des transports, des ports, de l’agro-industrie etc.

Son ambition étant d’être la banque du financement du commerce de l’Afrique, le représentant de la banque a fait savoir qu’ils sont venus pour rencontrer les hommes d’affaires sénégalais qui partagent la même vision de l’économie sénégalaise, ils vont rendre ainsi ce secteur compétitif tout en sachant qu’ils doivent être compétitifs avec les pays développé.




Marième FAYE

Jeudi 29 Avril 2010 - 17:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter