Propos injurieux contre les chefs religieux: Moustapha Diakhaté plaide pour sa criminalisation



Propos injurieux contre les chefs religieux: Moustapha Diakhaté plaide pour sa criminalisation
Le président du groupe parlementaire "Benno Bokk Yakaar" (BBY) plaide pour une criminalisation des actes ou propos visant à jeter l’opprobre sur les guides religieux du Sénégal de quelque bord qu’ils se trouvent.

Faisant allusion à l’affaire Cheikh Mbacké Sakho qui a tenu des propos jugés injurieux à l’égard de la communauté mouride et condamné à six (6) mois de prison avec sursis, il a sollicité le durcissement des sanctions infligées aux auteurs de tel comportement.

A en croire Moustapha Diakhaté, «on ne doit pas permette à n’importe quel fou de dire du mal de nos chefs religieux». C’est pourquoi, il invite le Garde des Sceaux à criminaliser de tels actes pour mieux protéger ces personnes. Il donne pour argumenter sa demande l’exemple de la Turquie ou si une personne s’attaque à Moustapha Atatürk, elle est immédiatement mise en prison».

Le député et président du groupe de la majorité a fait cette déclaration aujourd’hui lors de la Session ordinaire unique de vote de la loi portant réforme du Code pénal et Code de procédure pénal. 


Vendredi 28 Octobre 2016 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter