Propos injurieux sur les réseaux sociaux : Abou Abel Thiam pique une colère noire sur la RFM

La prolifération des propos injurieux sur les réseaux sociaux a suscité la colère de Abou Abel Thiam. Le président du Collège de l’ARTP qui était l’invité ce matin de «RFM Matin» affirme que de tels faits peuvent, en un rien de temps, déstabiliser tout un pays.



Propos injurieux sur les réseaux sociaux : Abou Abel Thiam pique une colère noire sur la RFM

«Des propos injurieux d’où ils viennent, doivent être condamnés et leurs auteurs arrêtés». C’est l’avis du président du Collège de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). En effet, Abou Abel Thiam se dit outré par une telle «irresponsabilité» qui, si l’on y prend garde, peut déstabiliser tout un pays.
 

Selon M. Thiam, de tels propos peuvent sont plus grave «qu’un enfant jouant avec des allumettes dans une pièce avec un matelas imbibé d’essence. Car, si le matelas prend feu, le sinistre pourrait ne causer du tort qu’à l’enfant, mais aussi à toute la maison. Mais des propos irresponsables vont impacter  tout un pays».
 

Se prononçant sur les affaires Penda Ba, entre autres, le, responsable «apériste» se dit outré d’autant plus que «tous les Sénégalais sont toucouleurs, Wolofs, sérères, djolas… », et recommandent l’arrestation des personnes véhiculant de tels actes.
 

Abou Abel Thiam exhorte par ailleurs les Sénégalais à prendre conscience que «chacun avec son téléphone portable est journaliste car, pouvant publier des écrits, des sons ou des vidéos ». Ce qui doit les pousser à prendre conscience de la sensibilité que constitue le téléphone portable et à faire attention aux réseaux sociaux.


Ousmane Demba Kane

Vendredi 4 Août 2017 - 11:19




1.Posté par la presse du malais le 04/08/2017 17:01
ainsi parlait Macky en 2012: aujourd'hui le clic fait face au fric et au pouvoir. hum, c'est bon le pouvoir. Il a changé d'avis il ne veut plus des réseaux sociaux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter